Que faire au Pays Basque

Saint Jean Pied de Port, plus beau village de France

Découverte
Ville et village
Publié il y a 1 mois

Saint Jean Pied de Port est située au cœur du Pays Basque, en Pays de Cize. Chef Lieu de la Basse-Navarre, le village connaît un dynamisme et une attractivité croissante depuis ces dernières années. (En 2016, la commune a été admise à rejoindre l’association Les Plus Beaux Villages de France).
Découvrez tout au long de notre article toute la richesse de Saint Jean Pied de Port !

 

A la découverte de l’authenticité de Saint Jean Pied de Port au Pays Basque !

saint jean pied de port pays basque

 

Un peu d’histoire…

Saint Jean Pied de Port doit son nom à Saint-Jean-Baptiste, patron du village ainsi qu’à sa situation au pied du port de Roncevaux (1 057 m), en territoire espagnol. Son nom basque est « Donibane Garazi ».

Il s’agit de l’ancienne capitale politique et administrative de la Basse-Navarre d’Ultrapuertos

Au XVIIème siècle, la forteresse de la cité laissera place à une citadelle bastionnée conçue par les précurseurs de Vauban. Celui-ci sera même à l’origine de certaines modifications de l’édifice.

Aux pieds de la Citadelle, la ville nouvelle de Saint-Jean-Pied-de-Port devient au fil des siècles un centre majeur d’échanges et d’activités culturelles et sportives basques. C’est aussi le carrefour commercial des Pyrénées.

 

La dernière étape française vers Compostelle !

Saint-Jean-Pied-de-Port constitue la dernière étape française pour les pélerins qui cheminent vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Il s’agit également de l’une des étapes les plus renommées et appréciées des pèlerins. 

 

En 2019, ce sont plus de 60 000 pèlerins qui ont franchi la porte Saint-Jacques (classée au Patrimoine Mondial) pour se rendre à l’accueil des pèlerins au 39 rue de la Citadelle. Au total, plus de 110 nationalités accueillies, et parmi le Top 10 figurent les Français, Italiens, Américains, Espagnols, Allemands, Coréens du Sud, Britanniques, Australiens, Canadiens, Irlandais…

 

Quels sont les points d’intérêts de ce village ?

Nichée à la confluence des Nives et au croisement des routes desservant tout le Pays Basque (10 min de la frontière espagnole, 40 min de Bayonne, 1h15 de Pampelune et 1h30 de Pau), la cité invite à la découverte d’un riche patrimoine historique et architectural.

La muraille médiévale

Construite au XIIIe siècle, la cité médiévale de Saint Jean Pied de Port conserve quelques trésors architecturaux de cette époque florissante à l’image de sa muraille, véritable corset de pierres enveloppant le cœur historique. 

 

L’enceinte du quartier d’Espagne

Malgré l’insistance des habitants, ce quartier ne fut pas fortifié au Moyen Age. Suite à sa visite en 1685, Vauban avança l’idée de le sécuriser. Initiés dès 1690, les travaux furent interrompus en 1713. Ils s’achevèrent entre 1842 et 1848. Flanquée de tours bastionnées, percée de meurtrières pour fusils et de trois portes, cette ceinture de pierre enserrait le quartier d’Espagne, du moulin à la place du jeu de paume et jusqu’au pont de la manutention.

saint jean pied de port pays basque

Les portes de la ville

L’enceinte médiévale de la ville haute et ses quatre portes participent de la même unité de construction. La porte de Navarre ou porte du marché se nomme ainsi car elle s’ouvre sur la petite place de l’église. La porte Notre-Dame fait face au pont de la Nive et au quartier de la rue d’Espagne. Cette véritable tour-porte est constituée d’une belle arche et d’une rainure de herse.

Elle était la porte d’entrée des convois venant de France. La porte Saint-Jacques : entrée historique des pèlerins en route vers Compostelle. Elle possède une histoire singulière et mouvementée. Inscrite sur la Liste du Patrimoine Mondial au titre des « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » en 1998, elle reste encore aujourd’hui l’entrée symbolique et emblématique des pèlerins qui venant du quartier de la Madeleine traversent Saint Jean Pied de Port vers Roncevaux.

 

 

La Citadelle

Dominant la ville de plus de 70 mètres, la Citadelle se dresse au sommet de la colline de Mendiguren. Cité frontalière de l’Espagne, grand ennemi du royaume de France aux XVII-XVIIIèmes siècles, la place forte de Saint-Jean-Pied-de-Port fut défendue par une citadelle, construite vers 1625-1627 puis améliorée dans la décennie 1640. Il s’agit d’un exemple rare et exceptionnel de la fortification bastionnée primitive, du début du XVIIe siècle, telle que la concevait les ingénieurs précurseurs de Vauban. Elle se voit classée Monument Historique en 1963.

saint jean pied de port pays basque

Église Notre-Dame

Elle est après la cathédrale de Bayonne, l’édifice gothique le plus important en Pays basque français. La tradition attribue sa construction au roi de Navarre, Sanche le Fort, en commémoration de la victoire de Las Navas de Tolosa en 1212. Des tailleurs de pierre ont sculpté certaines pierres de drôles de marques. La façade de grès rose de l’Arradoy est décorée d’un portail gothique à colonnettes du XIVe siècle.

 

Les rues de la vieille ville

Outre son parcellaire hérité du Moyen Age, la vieille ville a su conserver son patrimoine architectural. Reliées par un pont de pierre, les rues de la citadelle et d’Espagne constituent le cœur historique de la ville. Des rues étroites et pavées, des façades alignées, une architecture préservée et authentique, des linteaux aux inscriptions et décors sculptés voilà le charme de ces vieilles rues chargées d’histoire !

 

Pont et allée d’Eyheraberry

Franchissant la porte Notre-Dame, une promenade bucolique le long de la Nive, loin du tumulte et trépignement de la vie Saint-Jeannaise vous mènera à l’esplanade d’Eyheraberry, lieu privilégié des fêtes décadaires durant la Révolution française. Il subsiste toujours les gradins, aménagés face à l’autel dédié au culte de la Raison. Au dessus des eaux transparentes de la Nive de Béhérobie, se dresse un pont cintré en pierre dit à tort romain.

 

Que faire autour de ce lieu ?

Si vous êtes sur la région plusieurs jours, nous vous conseillons quelques lieux sympathiques et surtout pour tous les goûts ! Que vous soyez avides de randonnée nature ou découverte d’autres villages.

Biarritz

Biarritz est une station balnéaire reconnue dans le monde nichée entre montagnes et océan Atlantique. Réputée pour ses superbes plages, pour son palace… Mais aussi pour sa superbe villa Belza à flanc de falaise et quelques beaux édifices religieux.

Gorges de kakuetta et la passerelle d’Holzarte

Les gorges de Kakuetta constituent un canyon d’environ 2km aménagé de passerelles en bois et sentiers qui plonge le visiteur au cœur d’une nature luxuriante souvent comparée à l’Amazonie. Le parcours mène jusqu’à une cascade de près de vingt mètres. Au bout, une grotte ornée de stalactites et de stalagmites géantes marque le terme de ce magnifique parcours.Tout près des gorges se trouve Larrau, réputée pour ses paysages de montagne et pour sa célèbre « passerelle d’Holzarte », un pont suspendu qui permet de franchir le canyon d’Olhadubi en étant à 140 mètres de hauteur ! Notre article dédié aux gorges de Kakuetta !

Bilbao et son musée Guggenheim

Entre vieille ville et bâtiments contemporains, venez découvrir la ville de Bilbao, savoureux mélange d’architecture. Conçu par le célèbre architecte Frank Gehry, le musée d’art moderne et contemporain Guggenheim est un véritable chef-d’œuvre architectural associant le métal, la pierre et le verre.

 

 

Pays Basque en famille

 

Que faire au Pays Basque : De l’actu, des idées balades, des restos, des hébergements et activités sportives et culturelles !

Notre page Facebook « Que faire au Pays Basque » regorge de jeux concours, de superbes photographies et vidéos ainsi que de nombreux autres articles. C’est une publication quotidienne qui vous donne de bonnes idées ou simplement le sourire 🙂