Que faire au Pays Basque

Les Bergara, une famille d’artisans basques, à l’honneur dans le JT de TF1 !

Actualités
Publié il y a 1 mois

Les derniers fabricants de makilas artisanaux au Pays basque

Lundi 22 mars, le JT de 13 h de TF1 a mis à l’honneur une famille d’artisans basques, les Bergara. Depuis 7 générations, ils fabriquent à la main, dans leur atelier de Larressore, des makilas. Ce bâton de marche en bois est célèbre dans tout le Pays basque.

La famille Bergara, fabricants de makilas depuis 7 générations

Les équipes de TF1 se sont rendues à Larressore, petit village du Pays basque entre Ustaritz et Espelette. Au pied du fronton, trône fièrement l’atelier des Bergara. Depuis 200 ans, les membres de la famille y fabriquent des makilas artisanaux. À commencer par Charles, 94 ans, qui a formé chacun des artisans. Aujourd’hui, ils sont les derniers à perpétuer ce savoir-faire ancestral du Pays basque.

Pour le bâton, ils utilisent du bois de néflier, à la fois résistant et souple. Puis, ils l’ornent de viroles métalliques, décorées au poinçon. On y retrouve diverses inscriptions, dont la croix basque, une fougère, symbole du village et les initiales du futur propriétaire. Les clients peuvent aussi y faire graver leur devise, à condition qu’elle soit en basque. Le pommeau est quant à lui tressé à la main, à l’aide de lanières de cuir. Le makila est un objet précieux qu’on offre lors de grandes occasions. L’ensemble des présidents de la Ve République ont d’ailleurs eu l’honneur de le recevoir en cadeau.

Le makila, un bâton de marche typique du Pays basque

Depuis des centaines d’années, le makila (bâton en basque) est le compagnon de route privilégié des Basques. À l’origine, il servait de bâton de fatigue et de défense. Adapté au poids et à la taille de son propriétaire, il assurait un équilibre et un maintien idéal. Il doit sa teinte rouge au bois de néflier à partir duquel il est fabriqué. En son manche, se dissimule une pointe en fer, et est accrochée à son pommeau, une dragonne pour la brandir.

Aujourd’hui, le makila a évolué avec son temps. Sa pointe est maintenant faite d’un point d’appui au lieu de trois. Ainsi, elle s’adapte mieux aux sentiers de montagne. Son pommeau s’est aussi élargi, ce qui améliore son ergonomie et sa prise en main. Pour en apprendre plus sur cet objet magnifique, retrouvez ici le reportage en replay.

Rédactrice : Juliette Roche

Que faire au Pays Basque : de l’actu, des idées balades, des restos, des hébergements et des activités sportives et culturelles !

Notre page Facebook et notre compte Instagram regorgent de jeux-concours, de superbes photographies et vidéos ainsi que de nombreux autres articles. C’est une publication quotidienne qui vous donne de bonnes idées ou simplement le sourire 🙂